Impression climatiquement neutre

L'option "impression climatiquement neutre" vous permet de compenser la quantité exacte de dioxyde de carbone émise lors de la production de vos produits imprimés. En achetant des produits d'impression climatiquement neutres, vous contribuez à la protection du climat mondial et soutenez des projets de protection du climat reconnus.

Communiquez sur l'impression climatiquement neutre de votre produit


Vous pouvez, bien entendu, communiquer la compensation de CO2 de votre produit imprimé comme votre contribution à la protection de l'environnement. Immédiatement après la création réussie, de votre commande avec compensation de CO2 nous vous fournissons une étiquette d'identification avec un numéro d'identification lié à la commande dans l'onglet "Téléchargement des données d'impression". Vous pouvez télécharger cette étiquette en tant que document PDF ou EPS et le placer sur votre produit avant le téléchargement des données d'impression. L'étiquette est exclusivement destinée à votre commande. En saisissant l'identifiant lié à la commande sur www.climatepartner.com, vous ou vos clients pouvez voir à tout moment combien de gaz à effet de serre ont été produits lors de la fabrication de votre commande et quel projet de protection du climat vous avez utilisé pour les compenser.

Comment fonctionne l'impression climatiquement neutre ?


1. Détermination des émissions de CO2 du produit imprimé

L'empreinte carbone des produits, c'est-à-dire l'empreinte CO2 des produits imprimés, peut être calculée sur la base d'informations spécifiques à l'entreprise et à la commande. Pour les produits imprimés, on choisit généralement l'approche "cradle-to-gate", qui tient compte des matières premières utilisées, de leur transport et du processus de production proprement dit.

2. Compenser les émissions de CO2

Les produits imprimés sont neutres sur le plan climatique si leur empreinte carbone a été calculée et compensée. Les émissions sont compensées par des projets de protection du climat reconnus au niveau international - par exemple, un projet hydroélectrique en Indonésie ou un projet de protection des forêts au Kenya. Ces projets permettent d'obtenir une réduction mesurable des émissions de CO2 et font l'objet d'un examen régulier. Ainsi, vous proposez à vos clients des produits d'impression neutres sur le plan climatique.

3. Étiquetage du produit et présentation transparente du processus

Pour chaque impression climatiquement neutre, vous recevez l'étiquette climatiquement neutre avec un numéro d'identification lié à la commande. En saisissant le numéro d'identification sur www.climatepartner.com, le processus de compensation du CO2 devient transparent et traçable. Outre les informations sur la commande et la quantité de CO2, on y trouve des informations sur le projet de protection du climat soutenu.


Qu'est-ce qui distingue un projet de protection du climat ?


Les projets de protection du climat permettent d'économiser des gaz à effet de serre, par exemple grâce à la reforestation ou aux énergies renouvelables. Des organismes indépendants tels que TÜV, SGS, PwC et autres vérifient le montant exact de l'épargne. L'opérateur du projet peut financer le projet en vendant des réductions d'émissions certifiées. Seuls les projets qui nécessitent un soutien financier sont reconnus comme des projets de protection du climat.


Quel projet de protection du climat soutenez-vous ?


Ce faisant, vous soutenez le projet de protection du climat "Conservation des forêts" dans l'État du Pará, au nord-est du Brésil. Le projet Ecomapuá couvre une superficie d'environ 90 000 ha sur l'île de Marajó, à l'embouchure de l'Amazone.

Le Brésil est l'un des pays possédant les plus grandes zones forestières au monde - et en même temps le taux de déforestation le plus élevé. 75 % des émissions de CO2 du pays sont dues à ce phénomène. En tant qu'artère de transport, le fleuve Amazone favorise des activités telles que l'agriculture et l'élevage, qui entraînent la déforestation. L'île de Marajó, à l'embouchure du fleuve, est riche en cours d'eau et marquée par l'installation de longue date de petits agriculteurs. La "várzea" locale est un écosystème important qui compte dix espèces endémiques. Le projet Ecomapuá protège ici, une zone de 90 000 ha en interdisant l'exploitation forestière commerciale et en créant des sources de revenus alternatives. De cette manière, il protège le climat et améliore les conditions de vie de 94 familles, dans l'une des régions les plus pauvres du Brésil.

Le projet permet la mise en place de mesures de reforestation dans deux communautés ainsi que la formation à la production et à la vente de semences. Une autre source de revenus est la production et la transformation du fruit local, l'açaí. En tant que "superaliment", il bénéficie d'une demande internationale croissante. Les graines d'açaí servent également de base aux biocarburants.